Logo

Suisse: Les étrangers représentent 58% de tous les adultes condamnés en 2019

Suisse

Les jeunes étrangers commettent moins d’infractions que les adultes

Une étude publiée ce mardi par l’Office fédéral de la statistique indique que les adultes étrangers représentent 57,8% de tous les adultes condamnés en 2019. Les jeunes étrangers ont par contre commis moins d’infractions que la moyenne.

Publié

L’OFS précise que les chiffres publiés mardi ne «prouvent pas l’existence d’un lien de causalité entre nationalité et comportement condamnable». (Photo d’illustration)

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Les jeunes étrangers ont moins été condamnés que la moyenne en 2019, les adultes avec un passé migratoire en revanche davantage. Par origine, les personnes originaires d’Afrique du sud-ouest sont en tête de la statistique.

40% des infractions au code pénal concernent des jeunes étrangers, un taux en dessous de la moyenne, selon les chiffres publiés mardi par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Pour la loi fédérale sur la circulation routière, 29,3% des infractions ont été commises par des jeunes étrangers et pour celles concernant la loi sur les stupéfiants, le taux est de 25,2%.

Publicité

Les adultes étrangers s’en tirent statistiquement moins bien. De tous les adultes condamnés en 2019, les étrangers représentent 57,8%. Pour la loi sur les stupéfiants, les adultes étrangers sont responsables de 57,9% des infractions et pour la loi sur la circulation 52%.

Plusieurs nationalités représentées

Les nationalités les plus concernées sont celles des pays d’Afrique du sud-ouest, qui récoltent le taux de charges le plus élevé, avec 30 pour mille – c’est-à-dire que sur 1000 personnes originaires de ces pays, 30 ont commis une infraction. Les personnes originaires des pays de l’ouest de l’Afrique arrivent à la seconde place avec un taux de 21,7 pour mille.

Publicité

Ils sont suivis par les Jamaïcains (20,5), les Haïtiens (19), les immigrants de la République dominicaine et du Yémen (17,7) et par les Sud-africains (17,6). Les Nord-africains se placent au 8e rang, alors qu’ils étaient à la 3e place lors du dernier relevé.

Les immigrants de l’ancienne Yougoslavie ont vu leur taux de charge diminuer à 7,6 pour mille, soit 0,3 pour mille de moins que l’année précédente.

Les ressortissants Britanniques et Canadiens (1,2), Américains (1,4) ainsi que Suédois et Néerlandais (1,6) sont parmi les moins représentés. Ce sont les personnes de nationalité indienne qui ont le taux le moins élevé de condamnations à 0,9 pour mille. Les Suisses ont, quant à eux, un taux de 2,6 pour mille.

Mise en garde de l’OFS

L’OFS met en garde contre les conclusions hâtives et précise que ces chiffres ne «prouvent pas l’existence d’un lien de causalité entre nationalité et comportement condamnable». Les niveaux de richesse ou d’éducation sont des facteurs qui n’ont pas été pris en compte dans l’étude statistique.

Publicité

Au niveau de la comparabilité des résultats, l’OFS souligne que «pour comparer les chiffres relatifs aux personnes condamnées selon la nationalité, il faut connaître l’effectif de chaque groupe et de nationaux se trouvant en Suisse».

(ATS/NXP)

Climat

Jamais les glaciers suisses n’avaient fondu aussi vite

Suisse

Le boom du streaming ralentit, les cinémas toujours à la traîne

Régulation

Le tir de loups accepté dans les Grisons mais pas en Valais

Bâle

Le facteur volait des colis pour financer son addiction au jeu

Saint-Gall

Champignon mortel découvert sur une place de jeu

Primes maladie 2023

L’aveu dépité de Gerhard Pfister sur les coûts de la santé

Prix de l’énergie

Le Conseil fédéral répond aux critiques

20 minutes needs you!

Devenez lecteur-reporter, envoyez-nous vos infos

Canton de Zurich

Une amende de 1800 francs pour avoir annoncé où étaient les radars

Zurich

Un salon de coiffure fait le buzz grâce à la copine de Cristiano Ronaldo

Berne

«Il faut imposer les panneaux solaires sur les toits existants»

Bâle

Le gouverneur de la banque de France attaqué au marteau devant la gare

Crise énergétique

Il fera au maximum 19 degrés dans les supermarchés

Sondage

Un tiers des Suisses ne craint pas une pénurie de gaz ni de courant

Berne

La Brasserie Lorraine met des militaires à la porte

Suisse

Les pédiatres craignent «une pénurie de soins imminente»

Justice

Son QI de 70 lui évite dix ans d’expulsion de Suisse

Parlement

Endométriose, lipœdème: en faire plus contre les maladies féminines

Crise énergétique

Le monde agricole suisse se prépare «sans céder à la panique»

Hausse des primes maladie

Après les annonces de Berset, les réactions se multiplient

Coronavirus

7 morts en une semaine en Suisse, près de 17’000 cas

Session

Comprendre pourquoi les jeunes étrangers boudent le passeport suisse

Grands prédateurs

Le loup coûte 500’000 francs par an à la Confédération

Crise de l’électricité

L’offensive solaire a trouvé le bon compromis à Berne

Suisse

Le réseau 4G de Swisscom a été en panne lundi soir

Canton de Berne

Des dépliants érotiques distribués à côté d’une école

Assurance maladie

La prime moyenne va augmenter de 6,6%

Crise énergétique

L’ATE «exige» de limiter à 100 km/h la vitesse sur les autoroutes

Chasse

Une louve abattue lors d’un tir autorisé aux Grisons

Parlement

Les milliards sont confirmés pour assurer l’électricité en Suisse